Concert : Les Big P’tits Lives : Première !

Concert : Les Big P’tits Lives : Première !

Les Big P’tits Lives, mais qu’est-ce ? C’est une série de soirées qui auront lieu un vendredi sur deux chez Arsène à Saint-Péray, dans l’Ardèche. Si les soirées à l’Arsène sont nouvelles, le lieu ne l’est pas vraiment, et la scène non plus. Arsène est le nom du successeur du Piaf, une salle qui a connu les succès avant que le vilain méchant Covid-19 s’installe un peu trop durablement. Son ancien programmateur, Julien, qui se fait désormais appeler Monsieur Jules, est revenu afin de s’occuper de la gestion de la scène et d’autres événements. Celui-ci, se fait en collaboration avec la Pyrite, un autre lieu où Julien officie régulièrement et qui se trouve plus au Sud à Soyons.

Monsieur Jules

Au programme de cette toute première édition, en ce vendredi 21 octobre 2022, pas moins de trois concerts. Les premiers à passer sont les élèves d’un certain Mikael Ferreira, Brenda, Julien, x et y, qui ont participé à son projet Superstars. Les premiers à monter sur scène, aux alentours de 20h20, sont des élèves de l’école d’un certain Mikael Ferreira. Au nombre de quatre, ils ont interprété, tantôt solo, tantôt duo, tantôt tous ensemble, des reprises de grandes chansons française et internationales. Brenda, Julien, Laetitia et Alexis, qui ont aussi participé au projet Superstars de leur professeur, ont ravi le nombreux public.

Les élèves de Mikael Ferreira

Puis ce fut au tour d’un duo de prendre possession du public. Duncan & Co, formé de Duncan et Coralie. Là encore, nous avons eu droit à un set de reprises avec la voix haut perchée de la chanteuse, accompagnée comme il se doit de la guitare de Duncan. Des frissons nous ont parcouru le corps et nos poils se sont dressés du fait de tant d’émotion communiquée par ce duo à suivre.

Duncan & Co

Enfin, temps était venu pour le groupe Color Gipsy de mettre le feu à la salle. Tout a démarré par un solo à la guitare, vite rejoint par le chanteur du groupe à la voix d’une puissance phénoménale. Là encore, les frissons étaient au rendez-vous. Les Color Gipsy ont mis une ambiance folle et ça dansait partout où cela était possible. Le moindre espace libre accueillait les danseuses et les danseurs. Calliente. Pas endiablés et rythmes effrénés ont retenti dans la salle et le public, entre chaque morceau, applaudissait à tout rompre. Au début de leur second set, les Color Gipsy ont invité Duncan & Co à se joindre à eux pour un titre avant de continuer de plus belle. Un beau concert aux sonorités latino pour achever cette série toute en joie et frénésie.

Les Color Gipsy

Puis on a continué jusqu’à tard dans la nuit sous la lumière des spot lights avec Julien aux platines. Une fin de soirée à l’ancienne 

Merci à Monsieur Jules pour l’accueil, à mamie Tohu-Bohu pour les cocktails, à la Pyrite d’avoir répondu présent et aux groupes pour leurs performances. On remet ça dans deux semaines, le samedi 5 novembre, mais il n’est pas encore temps d’en parler.

Sylvain

%d blogueurs aiment cette page :