Le duo Embers présente son premier EP

Le duo Embers présente son premier EP

Le mardi 14 mars 2023, le duo Embers a sorti son premier EP éponyme et autoproduit. Composé de six titres, cet EP explore différentes émotions et sensations à travers ses chansons.

Le duo Embers

Le duo Embers, formé par Tibo F. (Guitare / Basse) et de Julien T. (Batterie / Chant) en 2022 ne se réclame d’aucune scène particulière et ne cherche pas à se définir autrement que par le mot « Rock » au sens le plus ouvert possible. Le nom « Embers » exprime l’idée de ce qui reste après que le feu a brûlé, symbolisant le passé tourné vers l’avenir et l’espoir d’un cœur prêt à s’enflammer à nouveau.

L’EP Embers

Comme il est souvent de coutume, le duo a nommé son premier EP de manière éponymique. Il a été enregistré au Studio Sainte Marthe par Francis Caste (Hangman’s Chair, Bukowski, etc.) qui s’est également chargé du mix et du mastering.

L’EP est composé de six chansons pour un total de 25 minutes et 33 secondes :

  1. Babayaga (5min22)
  2. Kopayako (4min10)
  3. Without You (3min48)
  4. Corset (3min24)
  5. Neverland (4min34)
  6. Quartier Lointain (4min15)

La chanson Babayaga parle de l’importance d’avoir quelqu’un qui vous soutient et qui vous protège, particulièrement dans les moments difficiles.

Ce qu’ils en disent :

« Babayaga, c’est la figure de la sorcière dans les contes slaves. Quelle que soit la forme qu’on lui donne, le grand méchant loup, l’ogre, le croque mitaine… Cela symbolise les peurs d’enfant. Ici c’est un parent qui s’adresse à son enfant et qui, en le rassurant, se détourne de ses propres anxiétés, ses démons ou ses addictions. Cette chanson s’est imposée naturellement comme celle que nous voulions faire découvrir en premier. Pour le clip nous avons fait appel à Dehn Sora, dont on apprécie le travail et la créativité. Celui-ci a su créer un univers à la fois sombre et enfantin avec une esthétique qui colle parfaitement à ce que l’on voulait exprimer au travers cette chanson. »

Le clip de Babayaga :

Kopayako évoque des souvenirs d’enfance et de camaraderie sur un terrain de jeu ainsi que la hiérarchie et la peur de l’échec. Les paroles sont simples et directes, avec une touche de mélancolie qui renforce le sentiment de nostalgie.

Le duo en dit :

Quand j’étais enfant, dans la cour de l’école primaire, lorsqu’à l’occasion d’une partie de football il fallait désigner quelqu’un pour être le gardien de but, nous faisions un « KOPAYAKO ». Le malchanceux qui levait le bras alors que les autres le baissaient était désigné. Il n’y avait donc pas de bon ou de mauvais choix ; seulement avoir fait le même choix que les autres. On ne s’occupe pas de savoir qui a raison ou tort d’un point de vue moral, intellectuel, ou au regard de la justice ou de l’équité. Seule la masse décide de qui a tort ou raison et si tu penses ou fais des choix différents tu es quelque part mis de côté par rapport au reste du groupe.

Le clip de Kopayako :

Les paroles de Without You suggèrent une forte dépendance émotionnelle et la nécessité de l’autre pour trouver un sens dans la vie.

La chanson Corset parle d’une personne observant une danseuse sur scène, qui exécute ses mouvements avec grâce et légèreté sous les projecteurs. Cependant, elle est consciente que derrière cette apparence parfaite, la danseuse souffre. Elle mentionne notamment que les « Pointes » de la danseuse, ainsi que son sourire ne sont que des façades derrière lesquelles se cachent la sueur, les orteils déformés et les ongles cassés.

Le titre Neverland évoque l’imagination et l’enfance, un monde vaste et pourtant si petit, rempli de sourires et de créatures qui n’existent que dans les yeux de celui qui les imagine.

Dans la dernière piste, Quartier Lointain, le narrateur fait un bilan de sa vie et cherche à savoir ce qu’il a accompli et ce qu’il a manqué. Il réfléchit à ses choix et se demande s’il a vraiment fait de son mieux.

Conclusion

Nous avons droit, avec ce premier EP Embers, a une bien belle expérience musicale émotionnelle que nous vous conseillons vivement ! Elle saura plaire aux amateurs de Rock / Prog et certainement aux autres.

Bastringue.fr est un média sans but lucratif, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un coup de pouce.

Olivier

"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil." - Friedrich Nietzsche
%d blogueurs aiment cette page :