Warmup Hellfest 2022 au Ninkasi Gerland 

Warmup Hellfest 2022 au Ninkasi Gerland 

Deux mois avant sa tenue à Clisson et après 2 ans d’une bataille vigoureuse et frustrante, le Hellfest s’est offert une tournée nationale et a eu le bon goût de s’arrêter dans les murs du Ninkasi Kao pour une soirée d’échauffement tant bienvenue par les fans que par l’équipe du festival. Bien évidemment, nous ne pouvions passer à côté et la production du Hellfest et la régie du Ninkasi ont eu la générosité de nous inviter. 

Au programme de ce mardi 26 avril 2022, de l’air guitar, du métal, du métal, du métal et du métal. 

Air Guitar – Crédit Photo : Ralph pour Bastringue Corp

Afin de réveiller en douceur les oreilles et les poignets des participants, la fête s’est ouverte par un championnat d’air guitar, un art bien connu de celles et ceux qui veulent l’ivresse de la scène sans le poids de l’instrument. Malheureusement, pour cet article, nous sommes arrivés juste à temps pour assister au couronnement du gagnant. L’ambiance dans la salle d’accueil était à son comble, preuve que l’existence d’une guitare n’est pas indispensable à un bon moment, n’en déplaise aux musiciens qui ont entamé la suite de la célébration. 

Crisix – Crédit Photo : Ralph pour Bastringue Corp

Tout droit venus d’Espagne, les très énergiques Crisix n’ont pas attendu que le soufflet retombe pour remettre une pièce dans la machine et ont embaumé de thrash métal la salle du Kao remplie très vite par une foule compacte avide de mosh pit. Pendant 40 minutes, Bazooka et sa clique ont fait preuve d’une grande générosité pour le plus grand plaisir des headbangers et autres habitants de la fosse qui ont enchainé circle pits et wall of death au grand désarroi de notre photographe qui a été contraint de se replier au balcon pour espérer conserver l’intégrité physique de son matériel. Comme si la formation n’était déjà pas assez sympathique, Busqué le guitariste prit la parole dans un français impeccable qui émouvrait les plus chauvins d’entre nous et lança une reprise bien thrash d’Antisocial. Le reste du set continue avec la même énergie comme l’illustrent les sauts ahurissants de Bazooka qui décide de tout donner pour la fin. Malgré une telle débauche de calories, le groupe reste quelques instants sur scène pour saluer son public. 

First Try – Crédit Photo : Ralph pour Bastringue Corp

Retour dans la salle du Kafé pour une prestation du groupe First Try qui a choisi ce soir pour refaire rugir son hardcore après 6 ans d’absence. Depuis 2016, le son comme les musiciens ont été bien conservés, ça bouge bien et ça tient la route. Ces revenants n’ont pas perdu de leur superbe. 

Tagada Jones – Crédit Photo : Ralph pour Bastringue Corp

L’heure de revenir au Kao a sonné, et, après une enthousiaste introduction par le crew du Hellfest très satisfait par l’ambiance lyonnaise, Tagada Jones a répondu présent de la meilleure façon et enjoignant son public à pogoter dès la première chanson. Niko et ses comparses n’ont pas perdu une minute pour mettre le feu à la salle et on ne compte plus les amateurs de punk qui se sont jetés à corps perdu dans la fosse pour se faire transporter à travers le Kao. Les Bretons ont ponctué leur passage par des messages sincères et émotionnels au public pour introduire leurs chansons, notamment Vendredi 13, dédiée à l’attaque du 13 novembre. Tout cela s’est terminé sur une magnifique performance de Mort aux cons, sans quoi une soirée avec eux n’aurait pas été complète. 

Buy Jupiter – Crédit Photo : Ralph pour Bastringue Corp

En guise d’épilogue à ce prologue au Hellfest, c’est un autre groupe lyonnais qui nous bercera vers la sortie, les excellents Buy Jupiter, en place au Kafé. Leur death metal progressif nous prépare à finir la nuit avec un son lourd et tonique, à l’image de Py le chanteur qui n’a aucun scrupule à descendre headbanger avec les spectateurs, sauter sur les tables et a eu assez de bagout pour nous faire patienter pendant une réparation in vivo de guitare. 

En somme, le Hellfest se présente bien, et on a hâte d’y être ! Merci encore au Ninkasi, au Hellfest ainsi que Crisix, First Try, Tagada Jones et Buy Jupiter pour cette excellente soirée !

Bastringue.fr est un média sans but lucratif, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un coup de pouce.

Ralph