Bigre ! quelle belle soirée Aoustock

Bigre ! quelle belle soirée Aoustock

Le samedi 26 juin 2021, dans le petit village d’Aouste, en bord de Drôme, ont débarqué des musiciens qui ont transpercé le ciel de notes et de rythmes qui rappellent les beaux jours aux anciens qui ont connu Woodstock et aux jeunes en quête de vibrations.

Après toutes les péripéties dues à la pandémie, quelle joie de partir si loin, emportés par Tchayok dans les contrées lointaines de leurs pays d’origine, vers l’Est. Chants de fêtes ou d’amour avec les voix d’Hommes, accompagnés de guitares, contrebasse et de multiples balalaïkas de toutes tailles. On ne sait plus qui joue quoi, tellement ils sont polyvalents et passent d’un instrument à l’autre pour le plaisir de nos oreilles. Ce serait les offenser si l’on oubliait leurs rythmes qui vont de la balade douce et poétique à l’endiablement du folklore tzigane. Leurs arrangements nous emportent aussi vers du jazz et du latino sud-américain pour le bonheur des rappels généreux du public enchanté !

Tchayok

Brigre ! nous accueille d’abord en douceur avec des reprises de Françoise Hardy et d’Édith Piaf par la douce et puissante voix de Célia Kaméni. Mais ce n’était que l’introduction, car emporté par plus de vingt-trois musiciens qui se sont défoulés pour satisfaire le public de toutes générations qui commençait à envahir l’espace scénique. Il est bon de voir les cheveux poivre et sel, voire plus, frapper dans les mains et se trémousser avec ceux qui pourraient être leurs petits enfants ! Sous un ciel de pleine lune à Aouste-sur-Sye, avec Roche Colombe en fond, le rythme s’accélère pour aller de soul au funk beat par l’arrivé de Juan Rozoff ! même latino pour faire lever le public qui a dansé jusqu’à la fin du concert !

Bravo à l’équipe de AOUSTOCK FESTIVAL et ses bénévoles.

Avec un nom pareil, osons espérer que succès atteigne celui de l’inoubliable WOODSTOCK des années hippies ! Elle vous donne rendez-vous les 26, 27 et 28 Août, pour plus d’informations : Aoustock.

Nhàn