Concert : Celkilt + Elmer Food Beat + Les 3 Fromages au Transbordeur

Concert : Celkilt + Elmer Food Beat + Les 3 Fromages au Transbordeur

En ce samedi 16 avril 2022, nous voilà de nouveau rendus dans un des temples de la musique de la région lyonnaise, Le Transbordeur (qui techniquement est à Villeurbanne pour les puristes) pour le concert triple que nous vous avions déjà annoncé : Celkilt + Elmer Food Beat + Les 3 Fromages.

Les locaux de l’étape, Celkilt, ont convié à se joindre à eux sur cette belle scène pour un co-plateau les deux groupes nantais Elmer Food Beat et Les 3 Fromages. Nous aimons beaucoup ces trois groupes à la rédaction et c’est donc un réel plaisir pour nous de vous conter cette soirée !

Celkilt est un groupe de rock celtique fondé entre Lyon et Tarare en 2010 et reconnu aujourd’hui mondialement ! Ils ont déjà fait plus de 500 concerts et sorti pas moins de sept EP et albums (Celkilt en 2011 ; Hey What’s Under Your Kilt ? en 2012 ; Everyday’s St. Patrick’s Day en 2013 ; On The Table en 2014 ; Kiltmas Songs en 2015 ; Stand en 2017 ; The Next One Down en 2020) ! En commençant par le duo rythmique, le groupe est formé de Rem’s Mac Ground à la batterie, accompagné de Drik Mac Water à la basse, le piper Iain Mac Wind, la violoniste Ana Mac Five et enfin Titou Mac Fire au chant et à la guitare.

Elmer Food Beat (EFB) fut formé en 1986. Leur nom, basé sur un calembour bien gras, nous met dans l’ambiance directement. Mais malgré leur côté paillard et grivois, le groupe est militant. Leurs tubes Daniela ou Le Plastique, c’est fantastique (qui a pour but de sensibiliser au port du préservatif et fut adoptée par le ministère de la Santé de l’époque pour une campagne de prévention en milieu étudiant) les ont hissés aux sommets. En 1988, ils ont lancé l’initiative « Les Rockeurs ont du cœur » visant à collecter des jouets pour les enfants défavorisés. En 2019, Elmer Food Beat reprend très astucieusement sa chanson en modifiant son titre et ses paroles : Le plastique c’est fantastique devient ainsi Le plastique, c’est dramatique, afin de militer en faveur de la dépollution des océans et notamment pour soutenir l’association The SeaCleaners et le projet Manta. Les membres actuels sont l’indétrônable Manou Ramirez en lead (avec son combo indémodable marcel + slip kangourou), Pascal « Kalou » Ambrosset à la basse, Vincent Nogue à la batterie et Laurent « Grand Lolo » Lachater à la guitare.

Les 3 Fromages, tels une bonne pizza, se sont affinés avec le temps. Ils ont démarré à deux, puis trois et finalement quatre ! Créé en juin 2006 à Quiberon en Bretagne, le groupe de « Rock’n Drôle » est composé d’Eric Brison ainsi que Thibault Getz à la guitare, la basse et voix ; Willy Gachet à la batterie et voix et Kévin Rousseau aux claviers et chœurs. Ils ont déjà sorti cinq albums studio et un live. (Et puis… Zet en 2009 ; Cheese Powers en 2011 ; Matures & Découvertes en 2015 ; Maman j’ai raté l’album ! en 2018 ; Live à Quiberon en 2019 et enfin V début 2022)

Il est 19 h lorsque les portes s’ouvrent et que les fans arrivés pour certains avant 16 h peuvent enfin rentrer dans la salle. Le bar et le food truck les attendent de pieds ferme et des queues se reforment pour s’abreuver et se sustenter avant le début des hostilités.

A 19 h 45, comme prévu, Les 3 Fromages ouvrent la soirée ! Après leur intro, nous avons droit à Ouvre les yeux puis Ma botte au cul et Reviens avant leur désormais classique C’est pas punk suivi de I love U so much, Sombre héros, Ça nous saoule et Elle Danse. Plusieurs titres nous sont ensuite proposés en version « Country Brothers » : Cougar, Beauf de France (apéro !) … A 20 h 30 leur « rappel » pour lequel Ana Mc Five de Celkilt (qui a participé à leur album V) les rejoins sur le titre On la tire ici. Leur set fut donc un savoureux mélange d’ancien titres et de nouveautés qui a largement chauffé la salle !

Les 3 fromages – Crédit photo : Sylvain Foucaud

A 21 h tapante et juste après un efficace premier changement de plateau, Elmer Food Beat attaque leur set avec L’infirmière puis Si tu veux m’arrêter et C’est bien ma veine. Ensuite ce fut un moment d’émotion avec leur chanson hommage à leur camarade Twistos parti bien trop tôt : On a du bol enchainé avec leur classique tant attendu Le plastique c’est fantastique !S’en est suivi Est-ce que tu la sens avec une personne du public dansant un slow avec manou et le public qui chan te en chœur ! Puis Dans ce cas ; Quand vient l’été et #Mytho. Nous avons ensuite eu la chance d’avoir le titre Toutes essayées ressorti des vieux tiroirs qui ne se trouve sur aucun album sauf leur compil ! Suivi de Ça c’est rock et Couroucoucou (Les gros nénés / Rio de janvier / Bernard Lavilliers) ; Lucille (la fille de Daniela) ; Je n’en peux plus ; La caissière de chez Leclerc et puis leur slow/chanson d’amour Brigitte, chantée à genou ! La vie devant nous termine leur set. Le rappel se fait sans chichis avec la très attendue Daniela durant laquelle Manou finit en slip kangourou blanc. S’en suivent Caroline ; un petit tour À l’intérieur et enfin la dernière : La Grosse Jocelyne. Leur set prend fin à 22 h 15. Les fans situés devant la scène ont pu remarquer que Manou est toujours adepte du lancer de poils sur ses admiratrices.

Manou d’Elmer Food Beat – Crédit photo : Sylvain Foucaud

A 22 h 30 et après un deuxième et tout aussi rapide changement de plateau, Celkilt attaque avec Dewey. S’en suivent The next one down, On the table, What’s under your kilt. Puis un peu une Macarena pour la chorégraphie au début de leur Gavotte Party (battements des bras et applaudissements des mains) avec de bons gros jumps du public. Nous avons ensuite eu un appel au voyage avec Dig Around. L’ôde au kilt Kilt up avec du public (en kilt) avec eux sur la scène (dont 2 jeunes garçons de 10 et 12 ans pour qui l’expérience a dû être l’apothéose de leur soirée surtout avec le slam qui leur a été offert pour terminer la chanson). Se sont enchainées ensuite Fall in place, All the way, Crazy puis, à 23 h 20, tous les groupes ont rejoints Celkilt sur scène pour un wall of death ! Ce fut team Les 3 Fromages vs team Elmer Food Beat avec Celkilt au centre sur Everyday’s St Patrick’s Day, l’anthem du groupe ! Ensuite, ce fut Get the hell away avec explosion contrôlée du public au milieu, un moment libératoire et jubilatoire. En conclusion du set, nous avons eu droit aux titres The best I Can et JJ Mac Isaac. Pour le rappel et après les remerciements du groupe (leur équipe ainsi que celle du Transbordeur et le public) ce fut leur Good bye song avec un circle pit dans toute la fosse !

Celkilt – Crédit photo : Sylvain Foucaud

Après ces trois sets tout à fait sympathiques qui en ont fait transpirer plus d’un, les fans ont pu discuter avec les membres des groupes au merch avant de repartir les yeux plein de lumières et les oreilles de décibels !

Nous remercions vivement Celkilt et Anacrouse pour la parfaite organisation de cette soirée et, plus globalement, les trois groupes pour leur disponibilité et leur gentillesse.

À très bientôt pour de nouvelles aventures et n’hésitez surtout pas : aller dans des concerts ça fait du bien !

Bastringue.fr est un média sans but lucratif, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un coup de pouce.

Olivier

"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil." - Friedrich Nietzsche