Mickil-Gabriel, un artiste à découvrir

Mickil-Gabriel, un artiste à découvrir

Chez Bastringue Corp, nous aimons à découvrir de nouveaux artistes, quel que soit leur univers, leur inspiration, leur vision du monde. Aujourd’hui, nous nous sommes penchés sur un tout jeune chanteur d’à peine soixante-neuf ans : Mickil-Gabriel.

Passionné de musique, notamment de Luis Mariano, Charles Aznavour ou Nana Mouskouri, il se décide à gagner la capitale afin de gagner sa vie. Barman, il rencontrera de nombreuses célébrités. C’est suite à une rencontre avec l’innénarrable Tino Rossi qu’il se décide à se tourner vers la pratique de cet art.

C’est après son retour vers Saint-Nazaire qu’il fera ses premiers concerts comme chanteur avec un petit groupe local, lequel sera repéré par Monsieur Roger Gicquel lui-même. Mais une nouvelle aventure l’attendait : la vie de famille, pour laquelle il rejoindra le Sud de la France où il rencontrera Roland Fize, alors président de l’Académie nationale de la chanson française.

À force de devoir chanter quelques succès de Nana Mouskouri, il finit par la rencontrer et par faire connaissance du pianiste et chef d’orchestre de celle-ci : Luciano Di Napoli qui l’accompagne à présent. À ce duo s’ajoutent des paroliers : Françoise Royer et Bernard Corboz qui lui ont permis de disposer désormais d’un très beau répertoire arrangé et composé par Luciano.

Nous avons pu découvrir, grâce à Françoise qui nous a mis en relation, quelques uns de ses titres. Nous avons particulièrement apprécié La Belle Hellène, qui est un hommage à Nana Mouskouri, mais aussi par Le Tournesol ou encore Les Rocailles de Samos.

Il est en train, avec son équipe, d’organiser son retour sur les planches où nous aurions grand plaisir à le croiser. Il invite donc les organisateurs, les producteurs et autres acteurs de monde culturel à le découvrir comme nous l’avons fait en contactant Françoise Royer.

Sylvain