Crest Jazz 2021 : une 45e édition très jazz !

Crest Jazz 2021 : une 45e édition très jazz !

Le festival Crest Jazz, ancien Crest Jazz vocal, est un événement phare de la Vallée de la Drôme. Il commémorera, en cette année 2021, ses quarante-cinq ans. Autant dire qu’il est encore tout jeune et a encore bien des beaux jours devant lui, même s’il est un des doyens français des festivals de jazz.

Il a, durant sa courte et longue vie, accueilli de nombreux artistes, au rang desquels on put compter Nina Simone, Dee Dee Bridgewater, Charles Trénet, MC Solaar, Thomas Dutronc, Claude Nougaro, Henri Salvador et bien d’autres encore.

Il se déroule, depuis ses origines et comme l’indique son nom, à Crest, belle petite ville dans un écrin de verdure et où s’écoule la rivière Drôme. Depuis quelques années, il démarre le dernier vendredi de juillet pour s’achever le samedi de la semaine suivante. Il dure, effectivement, neuf jours.

Au cours de la deuxième semaine, du mardi au vendredi, il organise un concours international sur le parvis de l’Église Saint Sauveur, en plein cœur de la ville. Durant ces quatre après-midi, huit projets se succèdent sur la scène aménagée pour l’occasion. Le vainqueur, récipiendaire du Prix de la Ville, ouvre, généralement, la dernière soirée du festival. On peut également assister, durant cette belle semaine, à diverses conférences, ainsi qu’à des stages.

Le jeudi 3 juin, au cinéma l’Éden de Crest, a eu lieu la soirée de présentation de la programmation de l’édition 2021 aux médias et invités. Alain Bellon et Jean Casenave, membres de l’organisation, nous ont présenté le programme avant de céder la parole à Boris Transinne, conseiller délégué à la culture représentant la Mairie. A suivi un concert de la violoncelliste et vocaliste d’origine cubaine, Ana Carla Maza. Ses notes virevoltantes se sont envolées dans la salle pour se poser tout en douceur sur les oreilles des spectateurs.

Voici donc, pour vous, quel sera le programme cet été. Les quatre premières soirées se passeront du côté du groupe scolaire Royannez, c’est-à-dire au « petit stade » et dans la cour de l’école, sous les platanes, où se trouvait le Zèbre l’an dernier. Les suivantes, quant à elles, retourneront de l’autre côté de la Drôme, à l’espace Soubeyran.

  • Imperial Orpheon et Ah Hum Quintet le 30 ;
  • Bai Kamara Jr et Might Brank le 31 ;
  • Human Songs et Rouge le 1er ;
  • Imperial Kirikistan le 2 ;
  • Ibrahim Maalouf et Leon Phal Quintet le 3 ;
  • Roberto Fonseca et Leïla Martial le 4 ;
  • Old School Funky Family et Lehmanns Brothers le 5 ;
  • Vincent Peirani et Line Kruse Orchestra le 6 ;
  • Louise Jallu Quartet et la Cie Transe Express le 7.

Pour ce qui concerne le concours international, qui est gratuit et pour lequel le public peut voter, voici les formations sélectionnées.

  • Marianne Feder et Frederika le 3 ;
  • Laura Prince Quintet et Klijn Kwintet le 4 ;
  • Kevin Norwood Quartet et Caloé le 5 ;
  • Djana Stray et Juwa le 6.

Enfin, de fin juin à fin juillet, en attendant le festival, des soirées Jazz au village seront organisées dans toute la vallée. La participation aux frais s’élève à 10 euros.

  • ECCA le 26 juin à Valdrôme ;
  • Banan’n Jug le 2 juillet à Puy-Saint-Martin ;
  • The Memory Box le 4 juillet à Chabrillan ;
  • Minor Sing le 9 juillet à Die ;
  • Broadway Station le 11 juillet à Beaufort-sur-Gervanne ;
  • Lygah le 13 juillet à Aouste-sur-Sye ;
  • Cosmos Quartet le 16 juillet à Grâne ;
  • Douar Trio le 17 juillet à Upie ;
  • Roots Trio le 24 juillet à Cobonne.

Pour plus de renseignements et pour accéder à la billetterie, vous pouvez vous rendre sur leur site : Crest Jazz.

Sylvain