La soirée d’ouverture du Crest jazz tombe à l’eau

C’est sous un ciel stroboscopique et zébré par les éclairs, à l’heure bleue, qu’a débuté, en ce vendredi 30 juillet 2021, la première soirée de la quarante-cinquième édition du drômois festival célébrant la note bleue et dont l’animal totem est le zèbre : le Crest jazz ! Comme son nom l’indique, celui-ci se déroule à Crest et est orienté vers le jazz.

C’est la formation Ah Hum Quintet qui avait la charge d’ouvrir les festivités. Après une courte présentation par Jean Casenave, ils ont fait s’élever les notes vers le ciel qui, quelques minutes plus tard, a fini par percer et déverser sur les platanes de la cour de l’école Royannez, les musiciens et le public, quelque chose qui ressemblait fortement aux eaux du déluge et, ce, jusqu’à ce que tout le monte commence à retourner à ses pénates.

Espérons pour eux que les prochaines soirées ne connaitront pas le même sort. D’ailleurs, pour connaître le programme de celles-ci, vous pouvez lire notre article sur le sujet : Crest Jazz 2021 : une 45e édition très jazz !