Plane’R Fest 2022 : Montcul vu du dedans ! [Jour 1]

Plane’R Fest 2022 : Montcul vu du dedans ! [Jour 1]

Après deux années de report forcé par la situation que nous connaissons tous, le Plane’r Fest a enfin de nouveau pu envahir la plaine de Montcul (enfin celle du charmant village de Colombier-Saugnieu) !

Votre serviteur, accompagné de son comparse photographe Ralph (qui a survécu aux 10 jours du Hellfest), s’est rendu sur place pour vous ! À moins que ça ne fût parce que ça nous faisait réellement plaisir d’aller voir Montcul. Allez savoir…

Tout a commencé le vendredi 1er juillet : il est 16 h 20 lorsque je sors prendre le métro pour rejoindre mon binôme. Il fait grand soleil, mais avec un vent frais. Un temps idéal pour un festival en extérieur ! Et… Je suis bien trop en avance, oups. À 17 h, nous partons du centre de Lyon en direction de Colombier-Saugnieu et à 18 h, nous sommes sur place.

Le temps de récupérer nos pass presse et de faire la (longue) queue pour acheter et charger une carte cashless chacun, il est 18 h 50 et Destinity démarre les hostilités sur la grande scène « Terminal 1 » ! Il est encore tôt le public arrive doucement, mais rempli déjà pas mal le pit. Il s’agit d’un (très bon) groupe de Melodic Death Metal qui a sorti récemment un nouvel album qui s’appelle In Continuum. Ce fut une belle mise en bouche pour ce week-end qui s’annonce dense !

Pour revenir sur la carte cashless, elle nous permet notamment de nous ravitailler en bonnes bières artisanales, du vin bio (blanc et rosé), des softs, du café et de l’eau (il y a également plusieurs points d’eau sur le site). À ce stand, tenu par moult bénévoles tous très sympathiques, il y avait également divers sandwiches américains avec option végétarienne ainsi que des frites et des crêpes. À côté de ça, et hors système cashless, le sou des écoles de Colombier-Saugnieu vendait des glaces (idéal vu la météo) et des bonbons. En continuant, se trouvent des foodtrucks proposant pour l’un des hot-dogs et un autre des pizzas et des Arancini (boulettes de riz).

19 h 30, Metaliquoi ? attaque son set de reprises Metal Never Dies avec une chanson de Ghost : Rats. Après les avoir enchaînées, le set se termine sur du Parkway Drive. Hubert et ses comparses sont toujours aussi sympas et souriants durant leur show malgré le fait qu’ils soient face au soleil. De la bonne humeur communicative, c’est très plaisant !

20 h 05, Ce sont les Princesses Leya qui prennent le relais sur le terminal 1. Ils sont présents à la suite de l’annulation de la tournée de Wednesday 13. Ils nous rappellent qu’ils s’appellent comme ça, car ils préfèrent les princesses qui vont dans l’espace plutôt que celles qui finissent dans les ponts. Ils démarrent avec le la la la la la (thème de star wars) qui les présentent. Nous avons ensuite droit à du Vianney, mais en version Metal, suivi de Balls Balls Balls par sabrin’stein (le mashup Sabrina vs Rammstein). Ils jouent leur chanson Je vous emmerde et je rentre à ma maison, puis nous expliquent qu’ils sont hyper chauds pour faire l’Eurovision avec leur titre Ustensiles. Ils déclenchent ensuite un Wall Of Love au cri de BISOUUUUUUUS ! Ensuite, Time Of My Life (The John Morris Orchestra) devient Cyprine Of My Life sur un beau et romantique soleil couchant sur la plaine de Montcul ! Finalement, ils préfèrent faire le Hellfest plutôt que l’Eurovision ! Sur Grâce à l’alcool (La vie est moins molle, en écho à Love Is All) nous avons un bon gros pogo devant la scène ! Ils terminent leur set sur Tue Tes Parents qui prends fin à 20 h 58. J’avais déjà eu la chance de voir Princesses Leya au Radiant en décembre 2019 (avec No One Is Innocent et Ultra Vomit), leur show est toujours aussi marrant !

Les Roadies Of The D enchaînent sur le terminal 2 à 21 h tapantes devant un public visiblement acquis à leur cause. Leur reprise de Ace of Spade avec Carlos au chant a bien chauffé Montcul ! Ils reprennent Ghost à leur tour, mais avec Year Zero. C’est un peu plus calme dans le pit, mais leur prestation est tout à fait sympathique ! À 21 h 38, c’est la fin de leur set de reprises, là encore.

21 h 40 Mushroomhead attaque à leur tour avec leur scénographie monstrueuse. Leur gros show a su réchauffer Montcul malgré la fraîcheur qui tombait au coucher du soleil. Le public est là dans le pit et totalement acquis à leur cause ! À 22 h 40, fin de leur set sous les acclamations du public qui en demande encore.

Il est 22 h 41 quand la bande intro pour Opium Du Peuple démarre dans les hautparleurs du Terminal 2. Ils arrivent sur scène et les titres s’enchaînent avec par exemple Au nord, c’était les chorons repris en chœur par le public, Le tourbillon de la vie (jeanne Moreau), Requiem pour un con, Fais-moi mal Johnny, … Leur batteur Machine fait un solo de triple grosse caisse en version démarrage de locomotive à vapeur… Et un peu d’assistance électronique d’un sampler 😉 puis nous avons droit à Emporté par la foule. Ils nous disent qu’ils sont contents de mieux voir le public qu’à la warzone du Hellfest et enchainent avec La mauvaise réputation. Ils veulent faire un Wall Of Love, mais Princesses Leya l’a déjà fait tout à l’heure. De ce fait, ils organisent un Circle Pit géant autour de la régie ! Nous avons droit à Le Lion est mort ce soir à la cornemuse ! Et un medley (qui leur casse les couilles^^) pour finir. À 23 h 25, c’est la fin de leur set, ultra efficace !

23 h 33, les Londoniens de DragonForce (qui ont intervertis leur place avec Lordi à la suite d’une annulation de vol dont nous vous parlions dans notre article sur le line up détaillé et le running order) arrive sur le terminal 1. Deux bornes d’arcade géantes se trouvent de part et d’autre de la scène et servent d’estrades monumentales aux musiciens. Après une pluie de confettis, les photographes peuvent accéder au crash avant que la pyrotechnie ne démarre ! Ils étaient eux aussi au Hellfest cette année. Nous avons droit à leur classique The Last Dragon Born (que les adeptes de Skyrim doivent connaitre) puis Ashes Of The Dawn et Crying Thunder avec nouvelle pluie de confettis géants pour démarrer le titre. À 00 h 15, ils annoncent qu’ils peuvent nous jouer encore 2 chansons. Ils reprennent une chanson de Céline Dion : My Heart Will Go On (Titanic) et terminent sur leur titre que l’on trouve dans Guitar Hero 3 : Through the Fire and Flames. Une partie du public les a découverts grâce à celui-ci. À 00 h 27, c’est la fin de leur set dantesque avec une explosion de grands serpentins, magnifique. Nous gardons en tête que ce set aurait dû être le final de la soirée sans le contretemps survenu à Lordi. C’était la première fois que je les voyais et leur scénographie inspirée du monde du jeu vidéo n’était pas pour me déplaire, bien au contraire ! Une bien belle tête d’affiche !

À 00 h 33, Les Italiens de Nanowar Of Steel arrivent sur le terminal 2. Même s’il commence à faire froid et que la fatigue commence un peu à se faire sentir, le public est chaud et scande en chœur et en rythme les paroles qui s’égrènent ! Sur Call of Cthulhu, celui-ci passe un coup de téléphone (à voir dans les photos). Le chanteur annonce en français une chanson en italien « la chouette » (Il barbagianni). Ils refont un Wall Of Love et enchaînent leurs titres pour le plus grand bonheur de la foule massée dans le pit. La fin du set a lieu à un peu plus d’1 h 15.

À 1 h 22, précisément, nous avons le final de ce soir qui démarre : Lordi, que tout le monde connaît pour leur désormais légendaire victoire à l’Eurovision 2006 ! Les monstres (littéralement) de scène rentrent en piste ! Avec des titres comme Dynamite Tonight, Blood Red Sandman ou Who’s Your Daddy ? Mais c’est leur désormais mythique titre victorieux, Hard Rock Hallelujah qui était probablement le plus attendu et qu’ils nous ont fait le plaisir de jouer (et rien que pour ça, je vous avoue être ravi) !

À environ 2 h 25, c’est la fin de leur set, de la soirée et de cette première -et folle- journée de festival !

Il fait à peine 15 °C. Ça surprend un peu… Il est un peu plus de 3 h lorsque je rentre -enfin- chez moi après cette bien belle première journée, la tête encore pleine de décibels. La nuit va être courte !

Demain, nous devrions être environ 500 de plus d’après les organisateurs. Montcul devrait donc être encore plus remplit !

A suivre pour le jour 2 …

M.A.J. : Le compte rendu du jour 2 est disponible :

https://bastringue.fr/compte-rendu-planer-fest-2022-jour-2

Site du festival Plane’R Fest : https://planerfest.com

Évènement Facebook de l’édition 2022 : https://www.facebook.com/events/813884145710781

Réseaux sociaux du festival :

 

Bastringue.fr est un média sans but lucratif, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un coup de pouce.

Olivier

"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil." - Friedrich Nietzsche