Les Svinkels ne sont que des Bistrot Boys !

Les Svinkels ne sont que des Bistrot Boys !

Après la sortie de leur album Rechute début septembre, la bande de soiffards qu’est le groupe Svinkels nous propose après Mon Spot sorti en 2020 et le single Rechute sorti en juin dernier, un nouveau clip sorti à l’instant pour accompagner le single produit par DSL (Ed Banger) : Bistrot Boys !

Paroles de Bistrot Boys :

Xavier

Bistrot Boys, grosses fêtes, overdose de houblon

Bistrot Boys, grosses lettres sur le dos du blouson

Baste

Svinkels depuis le début on a fait 200 titres

Le problème, par semaine on boit genre 200 litres

En concerts ce week-end on va tiser gratis, les tees viennent de QHUIT, le pif de chez le caviste

J’ tourne autour de ta table comme un grand requin blanc,

Pour te taper ta poire ta bouteille de vin blanc blanc

Si tes pas venue faire la foire bébé, Baste fout le camp

Comme une vieille à la canicule faut qu’on boive tout le temps

On est très tenaces, pour ton bar on représente une vraie menace

Allez trace sur la croisette on en croisière et comme le Cerbère

Je voudrais juste 3 têtes pour boire 3 bières

« No Sleep Till » moi j’ai le gros slip stylé, la conso de Xanax laisse même le grossiste flippé

Et on veut toujours les plus grandes doses, nous sers pas la p’tite

Ce soir on part dans le cosmos, Intergalactic

REFRAIN

Bistrot Boys

Des tiseurs d’élite

Ouais des bistrot boys

Les tireurs des litres

Mets la petite sœur et hop v’la les Bistrot Boys

Devant nous la flotte s’écarte comme devant Moïse

Xavier

Maintenant sers moi le meilleur maintenant, pas le tout venant

Je sens que je vais finir dans une poubelle

J’en ai rien à foutre du prix de la bouteille

Sers, sers moi, sers, bistrot boys for life !

Nikus

Patron t’as plus que ce whisky, mets le dernier doigt

On est trop Beastie quand tout le bistrot se boit

Il est temps de bouger de troquet y’a jamais assez de bistrotiers

Stp 3 perroquets, combien de fois vais-je le répéter

On revient rocker jamais on hoquette

Des rues du Faubourg jusqu’à la Roquette

Marque les esprits à coup de tessons

Sur le juke box y a plus que nos sons

Les toxs font la queue aux chiottes

Sur le comptoir 100 mètres de shots, and « ya don’t stop »

Premier sur les quilles, je suis qu’un débile de boisson

Licence 4 to ill

3 mc’s, mais si, le trio triso

C’est pas les garçons bouchers, juste les garçons bestiaux

Picole, bestiole, éthylo, animal

Sers moi un demi, mais je veux pas de demie molle

On est des piliers par millions, sortez les milliers de litrons

Pour passer les futs au siphon, Svinkels est un typhon

Baste

On déjà fait le tour d’un tas de bistrots

On paye notre tournée et on donne des cours magistraux

Nos performances sont électriques comme celles de cloclo

Nos vieilles ambiances pathétiques comme celles de clodos

Bien bourré je parle dans ma barbe comme Rick Rubin

Je les laisse dans l’ rétro, ces bâtards d’ flics ruminent

J’suis en train d’perdre la tête j’ai mis d’la tise dedans

Faut qu’on arrête j’ai pas stop depuis qu’on a 19 ans

Délectez-vous de ce titre sans modération.

L’album Rechute est toujours disponible en physique chez tous les disquaires et en numérique sur : Svinkels – Rechute.

Olivier