Les Victoires de la Musique 2022 !

Les Victoires de la Musique 2022 !

Le vendredi 11 février 2022 a eu lieu, les 37ème Victoires de la Musique présentées par Olivier Minne et Laury Thilleman, dont la captation retransmise sur France 2 a été faite depuis la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt.

Le palmarès des Victoires de la musique 2022 est le suivant :

  • Artiste masculin : OrelSan
  • Artiste féminine : Clara Luciani
  • Album de l’année : Cœur de Clara Luciani
  • Chanson originale de l’année (vote du public) : L’odeur de l’essence de OrelSan
  • Concert de l’année (vote du public) : Ben Mazué
  • Création audiovisuelle (vote du public) : Montre jamais ça à personne, documentaire sur OrelSan de Clément Cotentin (son frère) et Christophe Offenstein. Disponible sur Prime Video.
  • Albums les plus streamés (les deux ont été récompensés) : JVLIVS II de SCH et Aya de Aya Nakamura
  • Révélation masculine : Terrenoire
  • Révélation féminine : Barbara Pravi
  • Victoire d’honneur : Jacques Dutronc pour l’ensemble de sa carrière (remise par son fils, Thomas)

C’est donc un carton pour Aurélien Cotentin (OrelSan) et Clara Luciani ! Nous sommes également très heureux pour nos voisins de Saint Etienne, Terrenoire !

Une fois tous ces résultats annoncés, et face à l’absence une nouvelle fois des musiques amplifiées parmi la sélection initiale des Victoires, nous nous devons de vous rapporter ici une action collective, portée à nouveau par Samuel Degasne, journaliste à Rolling Stone et OÜI FM ainsi que de la chaîne YouTube Une Chanson l’addition (que nous vous recommandons vivement).

Voici leur communiqué :

Chère ministre de la Culture et de la Communication,

Cher président d’honneur,

Chers membres de l’association Les Victoires de la musique,

En 2021, devant l’absence – encore une fois – de musiques amplifiées parmi vos nommés, nous avions organisé une modeste contre-cérémonie avec comme invités Nota Bene (vidéaste), Dedo (humoriste), François Theurel (réalisateur), Christophe Crénel (photographe), Julien Ménielle (vidéaste) ou encore Joe Hume (animateur).

Initiative nommée aux Social Music Awards et relayée aussi bien par le Hellfest Open Air Festival, Sony Music France, Replica Promotion, le IOMMa, Indochine, AqME, Florent Garcia, Matthieu Drouot ou encore Mat Bastard.

Nous avions alors cité des chiffres prouvant l’impact de ces scènes invisibilisées par les festivals, institutions et médias généralistes ; expliqué pourquoi leur revalorisation est aussi urgente qu’indispensable ; voire rappelé l’intérêt de la pluralité dans une cérémonie censée récompenser toute la musique.

Notre colère reste la même cette année.

Nous n’allons cependant pas nous répéter ; lutter contre l’entre-soi par l’entre-soi ; continuer ce difficile équilibre entre célébrer la marge et l’indispensable name dropping… La liste des réussites est pourtant là.

Après tout, notre initiative n’est pas inédite. Pas plus que nous n’avons la paternité d’un genre…

Nous demandons seulement à ne pas être enfermé dans un cliché :

Celui qui – pour nous faire entendre – nous obligerait à hurler.

Nous espérons avec eux que cette situation ne pourra que s’améliorer dans le futur.

Olivier

"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil." - Friedrich Nietzsche