Plane’R Fest 2023 : Compte rendu du Jour 2 (samedi 8 juillet)

Plane’R Fest 2023 : Compte rendu du Jour 2 (samedi 8 juillet)

En ce samedi 8 juillet 2023, il est 12 h 30 lorsque je pars de chez moi rejoindre Ralph. À 12 h 45, nous emmenons avec nous notre consœur Ségolène de Metal Alliance Mag ce qui nous fait arriver à 13 h 30 sur place. Kamizol-K est en train de s’installer sur le terminal 1 avant d’attaquer les balances et à 14 h 10 les portes ouvrent.

Kamizol-K

Logo Kamizol-K

Il est 15 h pile et c’est sous un soleil de plomb qu’on se prend un uppercut direct de la part des copains de Kamizol-K et qu’un Circle Pit s’organise dans la fosse ! Petit mot de Lionel (chanteur) qui présente le groupe : pour celles et ceux qui ne le savent pas, ils se sont de Lyon ! Puis sur le deuxième titre on enchaîne directement un gros pogo des familles qui ne dure pas très longtemps vu la chaleur intense, mais c’est pour mieux préparer un Wall Of Death histoire de leur montrer ce que le public sait faire. Le troisième titre est disponible en clip sur YouTube : Get Away reprit en chœur par le public. S’ensuit un nouveau Circle Pit pour attaquer le quatrième titre et qui se termine en pogo qui se continue sur le cinquième et sous le soleil avec Elio Sxone, chanteur de The Amsterdam Red Light District (TARLD), qui arrive sur scène pour un court featuring sur Stand up ! Petit mot pour le remercier et ça enchaîne avec la sixième. Il va falloir que le public bastonne, car il ne reste que deux chansons. Après la septième, nous avons droit à des remerciements puis la huitième et dernière avec un bon gros pogo général pour bien terminer.

À 15 h 32, c’est la fin de leur set, cours, mais extrêmement efficace ! Je vous ai déjà dit que j’aime beaucoup ce qu’ils font ? Probablement, vu que c’était ma troisième fois de l’année et sans doute pas la dernière (coucou Beaujo Fest 2023).

ODC

Logo ODC

Avant tout, il faut noter que le groupe ODC a également fait le Warm-Up du Plane’R Fest à L’Empreinte de Savigny-le-Temple (77) : « L’Empreinte de Montcul ».

À 15 h 35, le quatuor ODC démarre ! Nous avons droit à :

  • I Love The Way You Fall
  • Wanted suivi de quelques mots de la part de la chanteuse Celia.
  • Once Upon a Time
  • Cover de Billy illish : You Should see me in a crown
  • I Don’t Know You
  • The Lie
  • Un morceau dédié à toutes les personnes qu’ils ont perdues et à qui ils pensent fort : Kingdom for a Saint
  • Orwell & I

On a encore droit à deux chansons !

  • De La Place Pour Deux qui est leur seule chanson en français.
  • Ending The Boredom pour terminer ce set

C’était plus calme que leurs prédécesseurs, mais pas moins qualitatif, j’avoue que j’aime beaucoup aussi en tout cas !

ODC a sorti une version live de The Lie captée lors du Plane’R :

Last Addiction

LOGO LAST ADDICTION

Le quintet Post-Core lyonnais Last Addiction attaque à 16 h 20. Nous avons eu droit à des titres comme The Skin On My Bones ou Divine Tragedy avant que pris dans leur set et la bagarre dans la fosse, je ne perde un peu le fil des titres… Jusqu’à ce qu’ils organisent un Wall Of Fesses sur Ghost suivi de The Pretty Witch. Ça headbangue sévère dans la fosse ! Après avoir fait croire que c’était fini, il en restait en fait une ! Ça sera Dead Soul Sisters pour conclure ce set enflammé. À 16 h 59, ils adressent un « Merci au Plane’R Fest ». Il reste un refrain alors ils enjoignent le public à tout donner !

Last Addiction, c’est toujours aussi bon, croyez-moi !

J’ai pu discuter un peu avec eux un peu plus tard dans l’après-midi et il semblerait qu’ils nous réservent une surprise pour la fin d’année ! Hâte !

Bad Situation

Logo Bad Situation

17 h, Bad Situation fini ses balances et à 17 h 04 le duo attaque sur le terminal 2 en appelant le public à les rejoindre : ils ne se sont pas tapé 600 bornes pour que le public reste à la buvette. Et ça attaque fort directement avec The Underdog. Après la deuxième, ils se présentent et le public scande « Aziz, Aziz ». ensuite nous avons droit à Out of control. Les fans sont là mais environ 50 % du public ne connaissaient pas le groupe avant.

Unity : un titre qui parle de famille et d’unité.

Aziz veut que tout le monde saute sur : Are you satisfied !

Puis Better Off Dead sur lequel un Wall Of Death est organisé. Le public scande de nouveau « Aziz, Aziz ». Il rappelle qu’il y a aussi Lucas alors le public scande « Lucas, Lucas » ! Remerciements aux équipes et c’est l’heure du dernier morceau. Merci encore et en fait, nous en auront une de plus. À 17 h 39, il sera l’heure de la photo finale.

Aziz et Lucas forment un duo plein de bonne énergie ! Ce fut un bien bon moment.

Visions Of Atlantis

Logo VISIONS OF ATLANTIS

17 h 49 : Vision Of Atlantis attaque épiquement !

  • Master the Hurricane
  • A Life of Our Own
  • Clocks
  • A Journey to Remember
  • Darkness Inside
  • Heroes Of The Dawn
  • Melancholy Angel sur laquelle ils demandent à tout le monde de sauter et de faire la fête avec eux malgré la chaleur intense (ils commencent à avoir le soleil en face de la scène aussi).
  • Pirates Will Return sur laquelle ils organisent une nouvelle explosion du public qui s’était mis à ramer !
  • Remerciements avant la dernière : Legion of the Seas

Final et applaudissements du groupe qui salue le public sur Vangelis : Across the Mountains

On peut dire que les pirates ont littéralement enflammé Montcul !

Resolve

Logo Resolve

Il est 18 h 45 lorsque les Lyonnais de Resolve débarquent sur le terminal 2 et attaquent avec Emerald Skies puis Beautiful Hell. C’est la première fois qu’ils font un festival au soleil. Ils veulent un Circle Pit sur le prochain morceau qui sera leur récent Death Awaits ! Puis nous avons droit à :

  • Of Silk and Straw
  • Seasick Sailor
  • Sur le début de D.G.G.R.S, ils organisent une explosion du public. Ce qu’ils rêvaient de faire !
  • Surrender qu’ils n’ont pas joué depuis longtemps, suivie de remerciements.
  • Move to Trash
  • La dernière sera Forever Yours avec le chanteur à la guitare acoustique !

Ce fut un très bon set Metalcore / Metal moderne ! Si vous avez l’occasion de voir Resolve en concert, surtout n’hésitez pas ! Il est également à noter que son nouvel album, Human, va sortir le 15 septembre prochain chez Arising Empire.

Paradise Lost

Logo Paradise Lost

À 19 h 34, Paradise Lost démarre avec un extrait de la bande son de Mad Max Fury Road par Tom Holkenborg (Junkie XL). Vu l’heure, le groupe joue avec le soleil en face.

  • Ils démarrent avec The Enemy
  • Hallowed Land
  • Faith Divides Us – Death Unites Us
  • As I Die
  • True Belief
  • The Last Time
  • Requiem
  • Say Just Words
  • One Second
  • The Devil Embraced
  • No Hope in Sight
  • Lost Embers Fire
  • Ghosts

20 h 40 fin de ce set.

Ten56.

Logo Ten56.

Le groupe deNu-Death-Core Ten56. arrive sur le terminal 2 précisément à l’heure : 20 h 55, pour un brisage direct de nuque ! un Circle Pit est déclenché sur la deuxième puis un bon gros pogo s’installe ! Ils mettent une joyeuse et sportive ambiance dans la fosse. On sent aussi que la température a baissé avec le soleil quasiment couché. Ça remotive les troupes à tout donner. Il est 21 h 35 lorsque c’est la fin du set.

Setlist de Ten56. :

  • Diazepam
  • Exit Bag
  • Saiko
  • Yenta
  • Choky
  • Intruder
  • Shitspitter
  • Sick Dog
  • Traumadoll
  • RLS
  • Ender
  • Boy
  • Kimo

Après en avoir autant entendu parler lors de leur fulgurante ascension en à peine 3 ans, ce fut plaisant de les découvrir en vrai sur scène.

Alcest

Logo Alcest

21 h 50 : Alcest arrive sur la grande scène.

  • Les jardins de minuit (titre instrumental, plutôt planant ethnique chamanique)
  • Protection (tout aussi instrumental)
  • Sapphire
  • Écailles de lune – Part 2
  • Autre temps
  • Oiseaux de proie
  • Percées de lumière
  • Délivrance

Leur Death était très planant et bien sympathique !

Fin pile à l’heure une fois de plus à 22 h 50.

Crisix

Logo CRISIX

23 h 09 : Crisix arrive sur scène ! Le thrash du quintet Espagnol est des plus efficaces ! Ça réveille ! À 23 h 42, nous avons droit à une reprise d’Antisocial de Trust ! C’était la dernière apparemment, mais le public en redemande et nous en aurons plus ! Ils organisent d’ailleurs un Wall Of Death histoire de bien en remettre une couche proprement !

À 23 h 49, on aurait pu croire que c’était vraiment la fin, mais on a droit aux remerciements et à quelques mots du chanteur qui présente les membres du groupe et une de plus encore afin d’enfoncer les clous du cercueil des cervicales du public !

Ce set fut vraiment plaisant pour moi qui suis amateur du genre.

Carpenter Brut

Logo Carpenter Brut

Carpenter Brut arrive, ils sont deux sur scène dans une ambiance rouge et noire.

  • 00 h 07 intro !
  • 00 h 13 : The Widow Maker
  • 00 h 17 : Roller Mobster
  • Meet Matt Stryker
  • Paradise Warfare
  • Beware the Beast
  • Day Stalker
  • Night Prowler
  • Lipstick Masquerade
  • Disco Zombi Italia
  • Imaginary Fire
  • Color Me Blood
  • Monday Hunt
  • Hairspray Hurricane (de l’album Leather Teeth) durant laquelle c’est l’orage visuellement sur scène !
  • Leather Terror (de l’album éponyme)
  • Turbo Killer
  • 5 118 574
  • Le Perv
  • En rappel (prévu et tellement attendu) nous avons droit à la reprise de Maniac !
  • On se quitte sur la bande son : Billy Idol Eyes Without a Face

Quel final magistral pour conclure ce Plane’R Fest 2023, un parfait dancefloor pour tous les headbangers !

Tout le set fut accompagné d’une baffe visuelle, il faut reconnaître le sacré boulot de l’ingénieur lumière ! Cela a compliqué la vie de mes camarades photographes, donnant tout de même de beaux visuels en contre-jour.

Conclusion de ces deux jours

Nous avons fortement apprécié l’exactitude digne de la Suisse quant aux horaires de passages tout au long de ces deux jours avec une organisation irréprochable à tout niveau. Le seul problème fut la chaleur, donc aucun problème ! Il y avait en effet de très nombreux points d’eaux disponibles ainsi que des zones ombragées pour celles et ceux ne voulant pas subir la rôtissoire.

Enfin, une nouvelle fois, nous tenons, Ralph et moi-même, à remercier les équipes de Mediatone, de la mairie de Colombier-Saugnieu, techniciens, agents de sécurité ainsi que l’armée de bénévole sans qui tout ceci n’aurait pu avoir lieu.

Le Plane’R Fest 2023 a été une réussite sur tous les plans : organisation, ambiance, sécurité, restauration… Le festival a confirmé sa place parmi les rendez-vous incontournables de la scène Rock et Metal en France. Bref, un événement mémorable ! Vivement l’édition 2024 !

Compte rendu du vendredi 7.

Bastringue.fr est un média sans but lucratif, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un coup de pouce.

Olivier

"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil." - Friedrich Nietzsche